COMMUNIQUE DE PRESSE : JOURNEE MONDIALE DE L’HYGIENE MENSTRUELLE 2020

ByThèrese

COMMUNIQUE DE PRESSE : JOURNEE MONDIALE DE L’HYGIENE MENSTRUELLE 2020

JOURNEE MONDIALE DE L’HYGIENE MENSTRUELLE 2020 CELEBREE SOUS LE THEME ‘’IL EST TEMPS D’AGIR’’ PAR UWEZO AFRIKA INITIATIVE.

« Il est temps d’agir », tel est le thème choisi cette année pour célébrer cette journée qui rappelle une réalité souvent stigmatisée: les menstruations. Pour ce faire, à travers le monde entier, les autorités et les célébrités ont choisi la symbolique du bracelet de la menstruation, composé de 28 perles dont 5 rouges (28 = durée moyenne du cycle; 5 = jours moyens de saignement). Le bracelet peut également être utilisé pour lutter spécifiquement contre le silence et les tabous entourant les menstruations et pour aider à mettre fin à la stigmatisation des règles.

 

BUKAVU, 28 Mai 2020- UWEZO AFRIKA INITIATIVE rappelle que la pandémie de la COVID-19 ne devrait pas faire oublier un autre besoin essentiel trop souvent ignoré et, dans le pire des cas, stigmatisé : les menstruations.D’aucuns pensent probablement : « Nous sommes au milieu d’une pandémie. Nous avons des préoccupations plus urgentes. » Tout comme nous « mangeons », « dormons » et « allons au toilette », des personnes continueront d’avoir leurs règles pendant cette épidémie et bien après, comme ce fut le cas avant.

La menstruation est un processus biologique normal vécu par la moitié de la population mondiale pendant une partie importante de leur vie, y compris les femmes et les filles. Ce n’est pas seulement ‘’quelque chose’’ dont nos mères, nos sœurs et nos partenaires traitent une fois par mois -Il est au cœur même de la santé et des droits sexuels et reproductifs des personnes qui ont leurs menstrues. De la même manière que les pandémies nous affectent tous, les menstruations font partie de la réalité de tous et toutes.

Une enquête menée par UWEZO AFRIKA INITIATIVE dans 1000 ménages de Bukavu en 2019, a montré que :

  • 3% des parents ont le temps d’échanger avec leurs enfants sur les questions de santé sexuelle, la plupart n’ayant pas le temps pour cela ou ne se sentant pas confortables à aborder cette thématique
  • 89% des filles ont été ‘’informées’’ sur la gestion de l’hygiène menstruelle par des amies ou des condisciples de classe
  • 97% des personnes enquêtées n’ont pas le mot approprié en Swahili (langue locale) pour exprimer les menstruations. Pour la plupart, il s’agit de « soldats », « berets rouges », « tantes paternels arrivent », « Bishenzi ou absence de civilisation », etc.
  • 60% des filles/femmes ont avoué avoir raté les cours au moins une fois dans leur vie car surpris par les menstrues à l’école et cette dernière ne possédant aucune solution que lui demander de rentrer à la maison.

 

Cette situation rappelle donc la pertinence d’agir, agir dans la dignité pour mettre fin à tous ces tabous autour de la menstruation. Une gestion de l’hygiène menstruelle appropriée est définie comme suit : « les femmes et les adolescentes ont accès à des produits propres pour absorber ou recueillir le sang menstruel et ces dispositifs peuvent être changés en toute intimité aussi souvent que nécessaire pour toute la durée de la menstruation. Une gestion de l’hygiène menstruelle comprend également l’utilisation de l’eau et du savon pour laver le corps aussi souvent que nécessaire et l’accès à des installations pour utiliser et gérer les dispositifs de flux mensuel »

Au Sud Kivu, en particulier et en RDC en général, des milliers des femmes et filles font face au manque des produits appropriés et recourent encore (en 2020) à des pratiques pas hygiéniques tel que le port des morceaux de tissus. Egalement, l’eau propre demeure une denrée rare dans la ville comme dans les territoires, d’où un taux élevé d’infections vaginales.

 

Grace à cette journée, des personnes aux quatre coins du monde communiquent et échangent sur un sujet universel : celui de l’hygiène menstruelle. La célébration de cette journée est destinée à servir de plateforme pour réunir les personnes, les organisations, les entreprises sociales, les médias,… afin de faire entendre une voix unie et forte à travers le monde et briser ainsi le silence sur la gestion de l’hygiène menstruelle. IL EST DONC TEMPS D’AGIR.

 

La direction

About the author

Thèrese editor