Bukavu abrite du 7 au 10 Juillet 2024 le spectacle « les noces de Figaro »

ByRolande CINAMA

Bukavu abrite du 7 au 10 Juillet 2024 le spectacle « les noces de Figaro »

Opéra du Kivu présente du 7 au 10 Juillet 2024, le spectacle « les noces de Figaro » sous l’initiative de Uwezo Afrika Initiative en collaboration avec la compagnie STEIK LEIN CHEN. Il s’agit d’un spectacle d’art lyrique fusionné à la culture urbaine.

La directrice de Uwezo Afrika Initiative asbl, Mme Douce Namwezi a, lors d’une interview accordée à la presse, fait savoir que Opéra du Kivu, est  une initiative qui ambitionne non seulement former les jeunes chanteurs congolais, les initier à des techniques musicales beaucoup plus exigeantes,  mais aussi valoriser la participation des femmes dans l’art lyrique.

Cette édition de l’Opéra du Kivu produira deux opéras de poche, dont le premier opéra, « les Noces de Figaro », qui va avoir lieu à Bukavu du 7 au 10 Juillet 2024 et un deuxième opéra qui pourra intervenir l’année prochaine.

Le 7 juillet, il y aura une restitution de la résidence sur la direction de chœur à l’Espace Culturel Kwetu Art à Bagira à 15h, le 9 juillet dans la salle LANARO de Panzi à 15h, il y aura la représentation de l’Opéra de Poche « les noces de Figaro » et le 10 juillet 2024, dans la salle Saint’Egidio  dans la commune de Kadutu à 16h à Bukavu dans la province du Sud-Kivu.

Mme Douce Namwezi note que cette initiative artistique va mettre ensemble des choristes, des maîtres de chœurs, des solistes, mais aussi permettra au public de comprendre qu’à travers ce style musical, des messages peuvent être véhiculés.

« Les Noces de Figaro donnent des rôles importants aux femmes  dans la mise en œuvre, puisque c’est un des objectifs du programme.  Les femmes mènent l’intrigue jusqu’au bout,  elles décident d’elles-mêmes et tout ça, c’est des façons musicales et des façons artistiques. Et nous avons trouvé que les Noces de Figaro renvoient ou reflètent effectivement des messages de vie. Il y a beaucoup de questions d’injustice qui sont dénoncées, beaucoup de questions d’inégalité qui sont dénoncées. Et nous avons pensé que ça peut être vraiment intéressant et important qu’ils puissent être joués pour pouvoir véhiculer aussi ce genre de messages, mais aussi surtout permettre aux artistes concernés de s’habituer à ce genre de style », renchérit-elle.

Ce premier opéra de poche « Les Noces de Figaro» a été motivé par non seulement l’ambition artistique, tenant compte des exigences en termes de technique musicale, mais aussi pour permettre aux chanteurs qui seront formés de s’habituer également à ce genre de style très exigeant.

La directrice de Uwezo Afrika Initiative révèle que c’est un projet uniquement dédié aux artistes. Il s’agit des artistes musicaux qui font l’art classique ou la musique lyrique. Sept solistes ont été présélectionnés,  dix maîtres des chœurs de Goma et de Bukavu ont été sélectionnés pour être formés, afin que leurs différents chœurs puissent aussi bénéficier de cette mise à niveau.

Le chœur « les Voix du Levant » participera aux séances de restitution et de formation comme un chœur test pour mesurer la capacité de transfert et de connaissances des maitres des chœurs auprès de membres de leur chœur.

Cette édition fera intervenir un danseur urbain contemporain, Farah Batumike, qui fait du hip-hop, afin d’établir une connexion entre le style lyrique classique et le style très connu par les jeunes, « un style urbain du hip-hop ».

Les organisateurs attendent qu’à travers le spectacle « les Noces de Figaro, les communautés arrivent à consommer l’art et que le niveau soit amélioré. Ils invitent les femmes, jeunes et tout type de public à participer à cette aventure artistique.

Aboubakar KIGABI

About the author

Rolande CINAMA administrator