Bukavu : Safina Bufole Joëlle remporte le « Prix Jeune Femme Journaliste »

ByRolande CINAMA

Bukavu : Safina Bufole Joëlle remporte le « Prix Jeune Femme Journaliste »

 

Chaque année, l’Union congolaise des femmes des médias, Ucofem en sigle organise un concours des meilleurs reportages sur le genre vis-à-vis des jeunes femmes journalistes de moins de 30ans sur toute l’étendue de la République démocratique du Congo.

Ce prix dénommé « Prix Jeune Femme Journaliste » qui est à sa sixième édition a été accordé à Safina Bufole Joëlle, actuellement chargée des programmes médias de la radio thématique culturelle, Uwezo média, de l’organisation Uwezo Afrika Initiative.

Pour ce faire, la lauréate a produit un reportage radio sur les femmes accusées de sorcellerie qui sont victimes de la justice populaire dans le territoire de Kalehe en province du Sud-Kivu.

Ces femmes, dit-elle vivent dans une situation d’insécurité grandissante. Certaines ont été brulées vives devant leurs enfants, maris, frères et sœurs. D’autres sont séparées de leur famille et sont obligées de fuir leur village par crainte d’être traitées de sorcière.

« J’ai pu rencontrer certains membres de famille dont la femme, fille, sœur a été lynchée par la population parce qu’accusée de sorcellerie. Des femmes surtout celles âgées traversent une situation de calvaire. Cette situation m’a beaucoup choquée. J’éprouve de la rage quand je vois les femmes souffrir et leurs droits bafoués alors qu’elles devaient en jouir », explique-t-elle.

Joëlle Bufole a cru que le fait de dénoncer ces actes inhumains pourrait amener les différentes parties prenantes notamment la société civile et les autorités ayant dans leurs attributions la sécurité à sensibiliser la population à vivre dans la cohésion sociale et punir les auteurs de ces actes conformément à la loi. Ainsi, les femmes du territoire de Kalehe, situé à quarante kilomètres de la ville de Bukavu pourront vivre dans la quiétude.

« Si la société civile menait des sensibilisations au niveau de ce territoire et que les autorités mettaient en place des stratégies pouvant apporter la paix et la cohésion sociale dans cette partie de la province du Sud-Kivu, les femmes de ce territoire vont voir leurs droits être respectés de nouveau ».

 

A travers ce reportage, Joëlle Bufole a reçu le prix du meilleur reportage radio pour l’année 2022.

Elle demande à toutes les femmes journalistes de la Rd Congo à se lancer dans le rythme parce que les femmes doivent se soutenir et s’accompagner pour voir leurs droits être respectés. Les femmes ne devraient pas continuer de souffrir alors que certaines d’entre elles peuvent plaider en leur faveur à travers leur plume.

 

Cinama Bashibirana Rolande

About the author

Rolande CINAMA editor